un WE magique d’une intensité hors du commun

ce WE chez latachant avec toute une équipe d’êtres fabuleux , des personnalités très différentes qui s’accordent  et puis plein de cordes 😉  …

des cordes “poétiques”

des cordes plus calmes en profondeur

des corde d’une intensité foudroyante

des cordes pleine de sérénité

 

je note ici en vrac, comme cela vient des échos:

J’ai beaucoup aimé ton côté bestiale, qui a pointé le bout de son nez.
Tu as une façon très féline de bouger autour de tes modèles.

(…)

Ton côté bestiale : t’entendre ronronner avec gourmandise. T’entendre respirer différemment. Tes changement de rythme et surtout tes arrêts juste apres une accélération. Je ressentais que tu observais ta proie. Pour me devorer peut etre mais aussi pour me sublimer.

orkka


SA 08.04.17.

quel bonheur ce prolongement de ce WE magique

ce matin lire le récite de voyage de Loumis et reprendre conscience de la puissance de MASK et à quel point elle apprécie mener la danse pour un “tango infernale”

puis Bruno, notre photographe vénéré, qui envoie le 1er WE-transfer, avec les photos de la corde ( bon cela en étaient deux finalement) avec Lily, un tout autre univers, ces cordes d’une beauté profonde …  ouverture à l’intérieur et touchée

dans ce photos aussi la beauté des photos, différentes perspectives, différentes maières de rendre l’atmosphère dégagée …  et aussi la beauté des cordes…   quand l’esprit des ocrdes rencontre l’esprit de la muse

suivèrent les photos des cordes avec loumis, un tout autre regsitre ce “tango infernale” et les photos qui ont capté quelques moments, et puis aussi ce portrait d’un TK “pas cadeau” qui va a merveille à Loumis et un portrait de MASK

maintenant l’exercice de choisir les photos que je vais publier ici …

 

Tu m’as demandé de te décrire ce que j’ai ressenti.Je t’avoue qu’il ne m’a pas été simple de redescendre,car cette séance de cordes a été la plus intense que j’ai connu jusqu’à présent.

au début, n’ayant jamais pratiquer avec toi,j’avoue que j’avais un peu d’appréhension.Mais tres vitre, lorsque j’ai vu ton regard quand tu pliais tes cordes, j’ai su que tu saurais m’emmener loin….très loin…mais peut être pas au ce point

Loumis

 

 

Advertisements

curieuse quand à vos échos :

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s